précédent                                                                                                                                                         suivant

2) un rapace: l'aigle

a) la vision diurne

Tout d'abord, en raison de son oeil gros et profond, l'image qui se forme sur la rétine de l'aigle est naturellement agrandie.
L'aigle possède de loin la meilleure acuité visuelle ou résolution qui existe dans le règne animal, soit sept ou huit fois supérieures à l'homme. Cette capacité est due à la présence de 2 fovéas: une centrale et une latérale (rappelons que l'oeil humain n'en possède qu'une). La fovéa centrale lui permet de rechercher ses proies au loin et la fovéa latérale d'agrandir quatre à huit fois la zone située en dessous de ses pattes, et ainsi de capturer ses proies. La rétine de l'aigle  contient plus de cônes que de bâtonnets expliquant son excellente vision de jour.
-le rapace comme l'abeille que nous étudierons ensuite, est sensible à une gamme de couleurs plus étendue que l'homme et allant jusqu'aux ultraviolets.

un paysage à travers les yeux d'un aigle le jour

b) la vision nocturne:
l'aigle, contrairement à d'autres rapaces comme la chouette, ne possède pas une bonne vision de nuit. En effet, la profondeur de son globe oculaire assombrit l'image qui se forme sur sa rétine et l'aigle ne distingue alors pas grand chose. La vision de l'aigle a donc besoin d'une excellente luminosité pour être efficace.

un paysage à travers les yeux d'un aigle la nuit

précédent                                                           sommaire                                                                      suivant